Accueil Planet Metal

Morgen Mist - Dazzle Frost
Dazzle Frost
Black Metal
Durée : 68:05
Année : 2008
Label : Frozen Ruins Productions
CHRONIQUE DE L'ALBUM

Hier, il a neigé sur Albi, couvrant ainsi les arbres d'un beau manteau blanc et instaurant ainsi des températures hivernales. Un temps idéal pour vous parler de l'album de Morgen Mist, "Dazzle Frost", enregistré en 2007 mais qui sort pile poil en cet hiver 2008. Pour mémoire , Morgen Mist reste un projet solo mené par Dav Lidve, maître des blizzards et spectres polaires. Avec l'aide du roi des Serpents de Snakebite, Fabien, Morgen Mist ressort de son glacier pour nous donner froid dans le dos avec un album conséquent de 11 titres et d'ambiances glaciales.

L'album commence par une intro pour nous mettre dans cette ambiance frigorifique avec le titre North Artic comportant une guitare assez crystalline balayée par les vents. Cette atmosphère écrasante, engourdissante ne nous quittera plus durant cette galette, avec un black doom sombre et caverneux qui prend toutefois la peine de nous bousculer un coup sur certains passages plus énergiques. Cet album reste principalement dans les tons assez lents ou mid-tempo d'influences "Darkthroniennes" ou "Gravelandiennes". En France, ca se rapprocherait de Nehemah ou Mutiilation, par l'esprit Raw Black metal et un côté indéniablement ancien. Pour preuve, en casi tout début, Dav nous balance deux titres bien plombants d'affilé : "Dazzle Frost" de 10 minutes, très bon morceau, et "Within from Dusk" de 9 minutes et quelques. Vient ensuite "Frozen land", un petit intermède en son clair pour digérer le tout et on remet ça ! Tout semble froid dans cet album que soit le chant écorché, la batterie ou la guitare bref une impréssion assez étrange mais finalement prenante. Ce périple dans les terres gelés se termine un peu comme il a commencé au bout d'une heure et un peu plus avec "South Antartic" : la boucle est bouclée.

Avant de retomber dans les tréfonds gelés, le Dazzle Frost de Morgen Mist nous donne un des albums les plus froid sorti de nos terres pyrénéennes. Avec une production très crue, bien loin des gros studios, l'album garde un son austère qui lui va comme un gant : un bon travail au niveau de celui-ci a été fait par rapport à Freeze Under Sea, duquel on retrouve d'ailleurs 2 titres ! Support local coldness !

Chroniqueur : Trashercorpse