Accueil Planet Metal

Blut Aus nord - Memoria Vetusta II: Dialogue with the Stars
Memoria Vetusta II: Dialogue with the Stars
Black Metal
Durée : 59:55
Année : 2009
Label : Candlelight records
CHRONIQUE DE L'ALBUM

Blut Aus Nord nous revient en cette année 2009 en forme avec une suite à "Memoria Vetusta I: Fathers of the Icy Age" mais 13 ans plus tard ! Un retour aux sources même de leur black metal avec cet album qui aurait pû voir le jour dans les années 90 tant le style de composition colle à cette époque.

Le groupe a sû conserver sa marque de fabrique avec un son profond et limpide , ainsi qu'une approche progressive dans sa musique. On s'est toutefois un peu éloigné des expérimentations qui préfiguraient sur MoRT et Odinist : pas plus mal pour certains , dommage pour d'autres. On y retrouve des riffs dissonnants , un son éthéré, le tout baignant dans des nappes simples de claviers mais qui rajoutent une ambiance particulière, cosmique et hors du temp. Les structures sont assez simples dans l'ensemble, elles aussi. C'est un feeling récurrent dans les titres qui nous donnent une impression familière, qui nous permet de plonger facilement dans cet album pour mieux s'y abandonner totalement. Il faut dire que les parties de guitares mélodiques, somptueuses et en son clair ( ce qui pour un groupe de black metal est plutôt rare ) y sont pour beaucoup dans le succès de cet album plus que par le chant, volontairement monocorde, régulier, presque éffacé et sans vraiment de grandes variations mis à part quelques choeurs. Les parties claviers sont autant d'intermèdes sereins, planants même, avant la déferlante Black Metal. Point de grandiloquence à la Dimmu Burger de ce côté là, juste un refrain envoutant, un son minutieusement étudié afin de le rendre vraiment spatial.

Blut Aus Nord vient peut-être de nous livrer un de ses albums le plus abouti et surement aussi un de ses plus "vivant". Une amélioration du premier volet avec en plus le côté expérimental de MoRT, le feeling moderne de Odinist en y rajoutant un esprit presque Rock Ambiant. Le tout donne un album de Black Metal non balisé, non conventionnel mais de grande qualité !

Chroniqueur : Trashercorpse