Accueil Planet Metal

Lethal Mind - When logic fails
When logic fails
Thrash Metal
Durée : 24:12
Année : 2008
Label : Autoproduction
CHRONIQUE DE L'ALBUM

Et hop, voilà un groupe francilien qui nous tombe sa 2ème démo , bien qu'il préfère utiliser le terme de EP avec 5 titres dedans et un design très pro tant au niveau de la cover que des photos du groupe. Mais bon ça on s'en tape un poil car la musique qui va avec, en autoproduction, a un cachet pas négligeable : ces gars là savent comment dompter le son et le faire bien ressortir : très limpide, chaque partie ressort bien et avec énergie.

Parler juste de Thrash serait réducteur pour qualifier leur musique car on y retrouve diverses touches Death (avec quelques growls), de bons solis Heavy plutôt bien exécutés pour donner un côté mélodique à la chose avec enfin un aspect plus "prog" dans l'esprit et la structure des titres. Le chant est assez spécial aussi, assez rauque, ni vraiment death ni vraiment thrash et bien loin du heavy NWOBHM. En fait voilà c'est la french touch du groupe, on aime ou on aime pas, mais certaines lignes de chant mélodique (en chant clair) sont bien sympas, exemple : When logic fails ou Confined, les deux premiers titres. Un petit interlude vient faire un pause en plein milieu au cas où l'on ai trop pris sa claque ( ce qui n'est quand même pas le cas quand on est habitué à écouter des trucs plus extremes ) : "the apostate" est donc pas hyper bienvenu à mon goût, en guitare son clair et avec des samples modernes ... bref 1 minute bien dispensable.

La deuxième partie est en mi-teinte : autant je trouve "a wall of silence" trop heavy prog ( malgrès une basse éfficace ) autant le dernier titre "Without Eyes" avoine sec et reste pour moi le meilleur titre de cet EP. Avec une durée assez longue quand même ( 7:34 mn ) , le groupe couvre tout l'étendue de son savoir-faire sur ce morceau et nous balance un bon son de thrash avec un riff de gratte un peu après le début qui me rapelle un certain Carcass.

Comme c'est si bien dit, pas vraiment de logique dans cette galette qui condense plusieurs styles mais un résultat vraiment bon qui mérite qu'on s'y attarde plus. C'est pas de la camelote mais de la bonne zik tout simplement quand on franchit le pas et en ne se fiant pas à la pochette presque estampillée "metal français" et qui reste classique et stéréotypée.

Chroniqueur : Trashercorpse