Accueil Planet Metal

Nesseria - Nesseria
Nesseria
Hardcore
Durée : 33:50
Année : 2009
Label : Trendkill Recordings
CHRONIQUE DE L'ALBUM

Nesseria compose et créé sa musique depuis 2004 avec pour priorité l'intensité, l'énergie et surtout des prestations live éfficaces. Un bon petit bout de chemin a été fait donc avec la plupart du temps des labels indépendants pour sortir 3 splits cd et un split vynil. Il était temps que le groupe nous ponde un veritable album, avec seulement eux dessus. C'est désormais chose faîte avec le support de Trendkill chez qui on retrouve ausi Comity ou Celeste, autres bons groupes à tendance Hardcore.

Auto-intitulé Nesseria, cet album nous offre 10 titres de chaos, de destruction et rage sonore avec dérrière les manettes Neb Xort du Drudenhauss Studio ... Des compos oppressantes avec des passages down-tempo comme par exemple sur le début de "Havixbecker Strabe", "Quatrième Age" aux moments hardcores intenses sur "Arkhangelsk" ou "Par perte et profits", le groupe nous enfonce dans des bas-fonds obscurs où reignent douleur et rage. Le son de la guitare rythmique est gras à souhait, avec un chant hurlé, crié, arraché qui contraste bien avec ça. On retrouve aussi une autre guitare, plus aigüe, saturée, très importante car c'est elle qui apporte cette ambiance de chaos avec un son dissonnant et déchiré sur l'ensemble. Il n'y a que peu de moments de répit sur cette galette, avec seulement quelques plans un peu plus mélodiques, plus proches du métal aussi.

Le groupe aussi tiens particulièrement aux textes travaillés, avec quelques messages assez explicites à faire passer, d'entrée de jeu par exemple sur "A ceux qui nous ont lachés", assez loin des clichés de base du Metal Hardcore, où c'est toujours "La guerre", "La baston", "On a des ennemis" etc ... Le plus marquant sur l'album reste le dernier titre "Les filles de Dieu", en chant clair, presque "rapé", avec des percussions et un rythme très lent. Les paroles, que je vous laisserez découvrir en écoutant le cd, parlent des femmes et de la vision de celles-ci par la religion, de leur importance pour l'homme etc ... j'en dit pas plus.

Efficacité, noirceur et chaos : voilà les mots qui me viennent en écoutant cet album de Nesseria. Une bonne demi-heure soutenue d'un hardcore de grande classe. C'est quand même dommage que je n'ai pas eu les textes pour etayer un peu plus cet aspect ( et ouais Promo encart cartonné oblige, mais c'est déjà mieux que du mp3 ^^ )

Chroniqueur : Trashercorpse