Accueil Planet Metal

Mehtnakriss - 14810252112119129
14810252112119129
Death Thrash
Durée : 21:29
Année : 2009
Label : Autoproduction
CHRONIQUE DE L'ALBUM

Apparement, ce groupe officie depuis 2005 déjà et dans lequel on pouvait retrouver Trivette et Dut's qui sont désormais dans Diluvian. Malgrès les changements de line-up et un split du groupe à un moment donné, il se reforme et se décide en 2009 pour se lancer dans l'aventure d'un premier EP. Et il faut dire que le skeud que j'ai dans les mimines en jette bien, avec un artwork pro, qui fait très moderne metal avec un titre totalement énigmatique.

Bien qu'ayant eu de très grosses frayeurs à l'ecoute de l'intro au piano totalement mielleuse qui me fait penser à de la zik pour gotho-pouffes de 14 ans de la noiceur de la mort que c'est trop cool, ça change directement sur les 5 titres qui suivent. On plonge dans du pur Death mélodique, mais c'est bien éfficace, sans trop de clavier et un rythme bien entrainant. Ce qui est intérréssant avec eux, c'est que leur compos se retiennent bien, qu'il y a une bonne dynamique dans le rythme, sans vraiment de temps mort. Bon certes, le son de la batterie est pas au top à mon goût mais le reste est bien envoyé, on sent que le boulot au niveau de l'enregistrement ou des compos est bon, avec un son assez brut et clair. Au niveau des grattes, on peux penser franchement à Dark Tranquility, avec des structures alambiquées et quelques bons solis qui jalonnent les titres. Au niveau du chant, on retrouve plus un côté Deathcore qui se rapproche d'Aborted et ce n'est pas choquant sur le cd. On pourrait croire que le contraste serait trop important mais c'est en fait très cohérent, avec un chanteur qui maîtrise bien les variations vocales.

En résumé, voilà donc un disque assez plaisant dans l'ensemble, avec pour moi deux points forts : le chant et les parties de gratte bien sympas. Par contre, en tant que première production, on retrouve quelques défauts de jeunesse comme cette intro clavier bien dispensable ainsi que les samples techno-machins chose, pourtant pas légion juste là pour faire dire que c'est un peu moderne. Ensuite, le son de batterie pas très folichon, je trouve. Mais surtout ce qu'il manque au groupe, c'est encore un peu d'originalité. Les compos ayant souvent le même schéma, elle se ressemblent un peu toutes pour le coup et l'ombre de Dark Tranquility plane vraiment trop au dessus de cette galette. C'est une bonne entrée en matière pour les fans de Death Mélodique mais qui demande à être mûrit un peu plus voilà tout.

Chroniqueur : Trashercorpse