Accueil Planet Metal

Catuvolcus - Vae Victis
Vae Victis
Folk Pagan
Durée : 41:00
Année : 2009
Label : Autoproduction
CHRONIQUE DE L'ALBUM

Catuvolcus est né sur la terre de nos lointains cousins, le Québec, il y a maintenant 3 ans de ça. Très attaché à l’histoire de la gaule antique, leur nom vient du chef de la tribu des Eburons.

L’album, Vae Victis, sorti au début de l’année 2009, commence avec une intro logiquement, suivie d’un des titre les plus finement travaillé, remplis de riffs guerriers appelant très clairement à lyncher du romain. « Vae victis » et les ennemis de la gaule seront vaincus, sans pitié. Ensuite commence le titre «Au porte de l’Oppidum », où l’on entend des bruits de chevaux qui apparemment entrent dans l’Oppidum, une cité fortifiée, (j’ai déjà dit que c’est mal de jouer avec la nourriture). Musicalement ce titre est très bon, bien qu’un peu plus calme que le précédant. Ensuite arrive Gal-Gal, titre où l’on remarque l’apparition de guimbarde, si je ne me trompe pas, ainsi que de chant clair avec un accent dont on n’a pas besoin de se demander d’où il vient, à mes yeux ce chant se veut funéraire du passage en Avallon, du chef de guerre Catuvolcus qui a bien mérité le plus beau des tumulus. Vient ensuite un petit instrumental « E par ar mary » fort bien sympathique, avec des passages black entremêlés de guitare sèche. Ensuite, « L’hymne des âges », titre rendant l’honneur des anciens dieux celtes sans toutefois oublier un peu de blast, ainsi que quelques riffs accrocheurs et quelques moments plus calmes...
Arrive maintenant le derniers titre avant l’outro, il se nomme « Le chant des bardes ». Il commence avec des bruit d’oiseaux sombres et lugubres, à l’image de ce titre similaire au reste de l’album textuellement et musicalement parlant…

Catuvolcus est un très bon représentant de la scène Québécoise, qui n’a rien à envier à personne, en matière de metal Gaulois.

Chroniqueur : Abellion