PLANET METAL - Report HELLFEST 2014 ( by Nemesis )

Arrivée en Enfer


Après 8 h de trajet nous arrivâmes enfin sur le site du hellfest pour cette affiche tellement attrayante et complète depuis un bon moment, qui prouve encore une fois la réussite et le bon déroulement de celui-ci. Et quelle fût la surprise en découvrant toutes les modifications apportées depuis l'année dernière. Effectivement dès l'arrivée on peut constater un service très déployé au bien être de nos chers petites têtes. Passé outre la place pour se garer, et les valises à la main, j'arrive enfin à la tente spéciale pour la presse afin de récupérer les entrées pour le festival. Une équipe bien cadrée et chaleureuse à l'accueil nous donne l'ambiance pour les trois jours à passer. Le seul ennui une fois passé les barrières d'entrée, c'est le pont installé pour traverser, effectivement celui-ci se trouve un peu haut et embêtant pour monter tous ces escaliers avec tous les effets personnels de chaque festivalier. On est en mesure aussi de se demander le nombre de chutes de gens alcoolisés qu'il y a eu durant cette période. Le nouveau système mis en place pour les entrées fût inquiétant au tout début mais au final je trouvais ça plutôt bien et organisé. Sur le site un petit village gaulois a poussé depuis l'année dernière ainsi que des routes goudronnées qui peut nous rappeler certains festivals germaniques. Cette année la barre a été placée très haute aussi bien sur l'affiche que sur le site avec ses nombreux choix de nourriture et de markets. Mais hélas dès le premier soir on peut constater un différence budgétaire assez conséquente entre deux services rapide. Le premier testé semble une escroquerie sur les repas... J'ai trouvé ça vraiment dommage de proposer ce type de service avec presque rien à manger dessus. Bref l'ambiance de ce jeudi soir semble déjà commencer à battre son plein en attendant l'ouverture officielle du lendemain. Premières courses de caddies sur le camping mais qui fût vite arrêter par les bénévoles s'occupant du lieu. Cette année ne se laissera pas avoir par certains débordements excessifs de certaines personnes.

Vendredi

L'affiche et mon travail de chronique ne début qu'en ce vendredi avec le groupe DESTROYER 666 au temple, groupe de black-death-thrash metal d'Australie. Très connu et culte dans son style, ils nous offrent un show puissant et très carré, aucune fausse note ou de problèmes notés... enfin du moins je pense car malgré sa notoriété c'est la première fois que j'assiste à un de leur concert. Hélas je me retrouve un peu loin du groupe pour pouvoir avoir quelques photos potables car malheureusement je n'ai pas pu avoir d'accréditations pour les photos suite à un problème entre deux mails. Bref, cela ne vous intéressera nullement je pense donc heureusement grâce à l'aide de l'organisation du hellfest je peux récupérer quelques photos officielles et un grand merci à Eric Ozirith pour son envoi.

Puis fût le tour de TRIVIUM, groupe que je ne connais hélas que de nom et j'y assiste pour me faire ma propre opinion. Au premier abord ça envoie bien niveau du son et des rythmiques mais je trouve très rapidement une lassitude dans la voix ou musicalement pas trop de variétés. Certains titres me font penser à du Bullet for My Valentine ou d'autres groupes auxquels je n'ai pas réussi à mettre de nom dans l'inspiration. Bref ce fût quand même une bonne découverte à écouter je pense pour ma part à petite dose.

Puis le groupe que j'attendais avec impatience ROB ZOMBIE !!! The group ! Le must niveau scénique et costume. Fidèle à lui même par ses films et sa musique on les sent bien à l'aise avec tout ce monde présent rien que pour eux. Avec quelques shows de filles dansant et faisant quelques crachats de feux. Tous les titres efficaces sont joués et attendus les uns comme les autres, mais d'entrée de jeux commençant par la chanson la plus connue "Dragula". Il assure dès le départ et le public les suit directement créant une atmosphère très familiale. Ils jouent avec leur public ne craignant pas de se déguiser, de s'approcher du peuple. Les morceaux finaux furent intenses car on reconnait directement les premiers accords de la musique de Metallica "Enter Sandman" et une chanson de notre très cher Alice Cooper, cette reprise très efficace car je trouve dans la voix une ressemblance entre ces deux personnages. Le groupe ne m'aura pas déçue que ce soit sur album qu'en concert. Un groupe vraiment à voir et à revoir.

Puis je fis un tour rapide sur SEPULTURA, mais depuis le départ de Max Cavalera je n'ai plus du tout accrocher ce groupe, ils ont quand même pu compter sur une masse de personnes présentes et la présence durant tout le festival de la poussière fût quand même assez suffocante.

Après un petit repos mérité je fis un tour voir le groupe cultissime IRON MAIDEN, les ayant déjà vus quelques années auparavant que ce soit avec Blaze Bayley ou Bruce Dickinson cela faisait un moment que j'attendais un de leur concert. Une très forte populace sur ce set, chaque personne essayant de se frayer un petit coin pour pouvoir entrevoir la scène, certains bravant les dangers en grimpant dans les arbres. Toujours aucune déception, malgré leurs âges ils sont toujours en forme et assure carrément plus que certains groupes. Bruce Dickinson toujours à faire le pitre sur scène et à ma grande surprise parlant même français à son public ! Bon les actualités récentes et la passion du football que le groupe porte, fallait bien en attendre quelques retours sur les scores que les français ont eu ce soir là de la part du chanteur. Continuellement, les plus grands titres qui en ont fait la popularité furent joués avec un grand décor toujours très bien travaillés.

Et enfin, un petit tour bref et rapide sur SLAYER. Cela faisait depuis 2001 que je n'avais pas assisté à leur concert. A l'époque je trouvais ça vraiment très accrocheur et brutal mais cette année j'ai eu plus de mal à trouver une quelconque motivation à y rester. Effectivement j'ai trouvé cela plutôt lassant au bout de deux morceaux et je n'y trouvais hélas pas plus de grand intérêt. Ceci n'est que mon avis mais le public semblait conquis. La fatigue gagnant ce fût pour ma part le dernier concert de ce vendredi auquel je pu assister.

Samedi

Pour Samedi, j'entame donc la journée tardivement puisque la journée pour moi commencera avec SHINING au temple, les seuls endroits où la poussière fût moins présente et l'air beaucoup plus respirable. Ce combo, toujours autant efficace sur album qu'en live nous offre un très grand show. Le seul regret est l'absence de M. Famine de Peste Noire qui apparemment se trouva refuser l'accès. Niklas toujours fidèle à lui même avec son Jack D., ça fait la troisième fois que je les vois et par rapport à leur premier concert auquel j'ai pu assister j'ai pu remarquer que Niklas s'est beaucoup calmé sur scène, ne faisant plus ses scarifications ou crachats au public, ce qui est tout en son honneur. Le public en redemande ! Ils ont le chic de savoir garder leur fans. Hélas je trouve le son beaucoup moins imposant et un peu décevant par rapport à un concert dans une salle fermée. On y fait quand même abstraction étant donné l'estime que j'ai pour ce groupe.

Enfin, TSJUDER qu'on m'a très fortement conseillé à voir. J'ai pu faire quelques photos car le staff du hellfest ont été compréhensible et m'ont laissé l'accès, d'ailleurs que je remercie grandement. Ce fût une bonne découverte pour ce groupe de black métal, public quelques peu grimé et attentif au moindre son. Une forte aura se dégage de celui-ci et marque bien son caractère. Hélas je ne pourrais donc pas plus en dire sur ce groupe donc je laisse le soin à une amie connaissant très bien le groupe expliquer son ressenti. J'abandonne donc ces quelques lignes à Emi Lowen. "Personnellement, je n'ai pas trouvé le son de très bonne qualité. Je compare ça au Thronefest car quand je les avais vus, le festival s'est déroulé en intérieur et non en extérieur. Le groupe comme toujours à envoyé un bon son, trois artistes, c'est tout en leur honneur. Je n'ai pas été déçue du tout. Malgré ce petit bémol, le groupe a créer une bonne ambiance, les gens étaient motivés, certains criaient, les chansons les plus populaires, que demander de plus. Le guitariste et bassiste bougeaient souvent sur scène, ce qui provoquait plus de motivation pour la foule. Personne ne s'est endormi devant ce groupe, qui nous à envoyer du tonnerre. Leurs maquillages macabres qui sont pour moi toujours sublimes, même si ce n'est qu'un simple, ce groupe sait se faire reconnaître et se faire désirer. "Kill for Satan" et "Mouth of Madness" sont comme d'habitude des musiques qui vous font décoller de la piste !" Merci à elle pour nous fournir son vécu !

Dimanche


Malgré mes efforts le soleil aura gagné sur ma santé et hélas n'ai pu assister aux suites des concerts car oui, vous ne le croirez pas mais il y'a du soleil en Loire-Atlantique et il est même brûlant cette année ! Heureusement qu'il y'a aussi de bonnes équipes de secours qui vous aident ! C'est donc avec beaucoup de regrets que je ne peux continuer ma chronique et laisse donc la parole à Kevin qui va vous parler de Black Sabbath pour le dimanche. "Lorsque vous avez le patience de voir un groupe que vous attendez depuis longtemps, vous vous attendez au meilleur car vous voulez en garder de bon souvenirs. Et quand il s'agit des Dieux du heavy metal, ce mot est particulièrement grand. Bien sûr, je parle de Black Sabbath. Je suis jeune, et pourtant ça faisait longtemps que j'attendais de voir ce groupe, car ils ont une grande importance de la scène heavy metal pour moi. Et, enfin je suis arrivé à les voir, et c'était une explosion putain ! Dès qu'Ozzy, Tony et Geezer sont entrés dans le stade, ils ont joués "Wat porcs", la foule est devenue dingue. Le solo live du batteur nous en a mis pleins les yeux ! c'était énorme. Même si black sabbath n'est plus un groupe tout jeune, ils savent garder leur pouvoir, Ozzy, avec ses problèmes de santé a fait de son mieux pour rendre une ambiance festive en sautant et courant sur scène. Mais ce concert était foutrement énorme, c'était plus que ça sublime ! La plupart du temps, ils ont joués leurs classiques et les plus connues, mais aussi des chansons que je ne connaissais pas, pour être honnête. Ils ont également joués le nouvel album "13". J'ai été très stupéfait de voir le solo de Tommy ... oh my god, ce mec est un dieu en personne. Il maîtrise ses cordes comme personne. Dès qu'il se lance dans un solo, j'ai été stupéfait. J'ai été littéralement submergé de quitter black sabbath sur la chanson "paranoid", un sentiment de satisfaction dans mon estomac car j'ai réalisé un but de ma vie. Je n'oublierai jamais ce soir, ce concert était vraiment tout pour moi ! À l'année prochaine le Hellfest !"

J'ai pu retenir de ce festival un plus grand nombre de personnes venant en famille j'ai trouvé ça plutôt sympa car après tout la relève est assurée !

Je tiens à remercier toute l'organisation, les bénévoles et autre personnes travaillant sur le hellfest pour nous fournir une année encore un festival d'exception et une super organisation. Hâte d'être à l'année prochaine ! See you !

Nemesis

Copyright Planet Metal 2014 - http://trashercorpse.free.fr