HELL MILITIA + BLACK LODGE + AOSOTH + INSANE VESPER - 18/04/09 - Le Kléo - Toulouse

PHOTOS ICI

Report rapide du concert :

Ca faisait un petit moment qu'il n'y avait pas eu un bon concert de black metal sur la région toulousaine et je doit dire que cette date là, je l'attendait depuis un petit moment. Avec en plus quelques frayeurs suite à la destruction du Havana Café où devait etre le concert à la base, j'ai bien crû que Necrocosm allait annuler cette date. Heureusement que non : le Kleo étant une salle correcte ( petite mais trouve ça bien finalement ) avec pour seul inconvénient le fait de faire finir les Lives tôt car après c'est une boîte de nuit ! C'est quand même fun de voir se croiser deux univers à la sortie du concert : les zombies dépravés que nous sommes complètement raides à 23h30 et les clubbers tout beaux, tout frais, très bling bling près à rentrer pour serrer du cul en TeBoî !

Insane Vesper : Premier concert du groupe avec une bonne entrée en matière. le set du groupe est assez court ( timing oblige ) mais on a le temps de prendre sa raclée de riffs bien brulants avec un chanteur qui, même s'il reste assez statique et pas très communicatif, a quand même du coffre !!! Le groupe présente donc son "Twilight of Extinction" avec ferveur devant un parterre encore très calme, contrairement au bassiste du groupe, véritable moulin à cheveux et matraqueur de cordes. Dans l'ensemble leur premier set est plutôt une réussite, ça promet pour la suite.

Aosoth : Je ne connaissait pas vraiment Aosoth, c'est donc neutre de tout jugement que je découvre ce groupe, avec au chant mKm d'Anteus. On découvre donc des titres qui envoit bien la purée, avec des gars bien présents sur la scène et qui lachent rien ! Un bon bordel avec un son légèrement chaotique mais ca rajoute à la noiceur du groupe donc ça me dérange pas trop.

Black Lodge : Il s'agit d'un groupe de Black metal Indus et surement le groupe "à part" de la soirée, à ce que j'ai pu écouter sur leur myspace, avec un boîte à rythme qui donne le ton parfois martial parfois à fond de calle. Ce qui est aussi à part dans le groupe, c'est le guitariste chanteur, Saint Vincent ( avec un joli bracelet paré de seringues ). Des intonations psychédéliques, psychotiques déclamées sur un ton de folie et de haine. Mais bon, lors de la soirée, le son du groupe n'etait pas à leur avantage ( trop de basse, de BAT et pas assez de gratte à mon goût ) ... Ca aurait pu claquer sévère si les conditions sonores auraient été meilleures.

Hell Militia : Un combo parisien de pur black metal à toulouse, une pure tuerie en live aussi ( Putain c'est moi qui dit ça de parisiens, nan di diouuu ) ! Avec le chanteur de Mutiilation en frontman, leur musique ne pouvait être qu'inspirée par les origines du black metal, avec des titres sombres, des ambiances pesantes et un chant de possédé. Un pur moment de carnage avec une fosse grouillante et remuante, avec quelques gars contre la scène qui ralent et d'autres qui bloquent sur hellsukkubus, la bassiste du groupe ! Bon en tout cas, c'est pas pour rien qu'ils étaient en tête d'affiche, car ça gère sévère, ça atomise les feuilles même ! Avec un son nickel, le groupe à démontrer que leur musique envoyait autant sur scène que sur CD et je ressort de leur set totalement lobotomisé ! HAIL MILITIA !