PARTY SAN 2007 - Report

Me voila de retour du Party san Open Air et il est donc temps de faire un leger recap de ce qu'il me reste en mémoire de ce moment de tuerie. Je suis parti de laguepie pour 3 jours de bagnole en direction de l'allemagne, avec bien sur beaucoup de musique pour la route et l'occasion pour moi de réecouter quelques emissions de Planet metal pendant le trajet. La premiere Etape fut Geneve ( rien a signaler mis a part que c'est bordelique comme ville ) , ensuite direction Strasbourg ou j'ai put découvrir pas mal de petits bled charmants et gouter le fameux vin d'alsace... J'ai pas eu le temps de m'arreter pour bouffer une choucroute, trop crevé apres la route ! Enfin, le lendemain, on attaque la partie Allemagne en direction de Wurzburg en passant par de petites routes et des patelins au nom bien barbares ! On arrive donc a Estenfeld, non loin de Wurzburg, pour une nuit tranquille dans ce calme Village, au camping. Enfin, nous arrivons a Bad Berka pour reserver nos places et avoir un petit apercu de la zone. Nous repartons vers Nohra, pour recuperer les codes pour nos Pioles a L'Etap Hotel a 8 km du fest, ce qui n'est pas loin ( environ 10min de voiture ). Nous avons appris que le premier soir, il y avait une soirée Metal Disco, ce qui s'est rarement vu sur le Tarn et en france en général, a part quand mon pote Gore en organisait à ALBI ! Bref, du son jusq'à 03h du mat, l'occasion de discuter et rencontrer la faune locale Allemande, dont une tres belle specimen, qui a headbanger toute la soiree les nichons (Enormes) à l'air !!! You Rule ! Le lendemain fut calme, les concerts ne commencant que vers 20h00, on a put un peu recupérer de la veille. Enfin, arrive le moment du début des hostilités avec un camp pas encore plein a craquer, beaucoup de gens n'etant pas encore arrivés sur la place. Pour ce premier jour, la pluie est au rendez-vous : elle ne s'arretera que rarement durant la duree du fest, par intermittence. Le premier soir , le terrain est encore pratiquable mais bon vers la fin, c'etait le champ de bataille ! Bref, les groupes que j'ai retenu de la soiree sont surtout PENTACLE et DYING FETUS, sous la pluie battante et une foule bien remuante. Le groupe enchaine les tubes comme Kill your mother, Kill Your Dog, ainsi que des morceaux de War of Attrition, le son envoit severe et le set est executé de main de maître. Bien entendu, j'ai profité de certains groupes dont je suis pas trop fan ( et oui, ca arrive ) pour faire le tour des nombreux stands CD, Vinyls, Shirts pour degotter quelques trucs mais aussi visiter le Stand Miam-Miam NAGEL FOOD pour manger une saucisse / Frites enorme et bien epicé !

Le lendemain, début des hostilités vers 13h45 direct, avec dans la gueule Lay Down Rotten, du brutal Death bien carnage. Ensuite vient le tour de KORADES, vraiment bon truc, Melange de grind Punk destroy et alcolique, avec un chanteur bien en forme. Vient ensuite le groupe que j'attendait depuis la veille, CLITEATER ! Et la, c'est la claque, la grande debaucherie avec Joost ( chanteur de INHUME ) enragé , Susan Gerl ( la guitariste ) bien en place et à son aise dans le groupe qu'elle vient de rejoindre. On a droit a 45 minutes qui passe trop vite, mélange de furie, de Circle Pit et une Slam Session du chanteur dans la foule, chantant perché au dessus des Metalheads ! Carnage, moi je dit, avec les fortes acclamations des gars present sur la ligne de front. Bon, suite a cela, j'ai zappe Red Harvest et Equilibrium, le temps de me poser et boire une binouze en attendant l'enchainement de 3 groupes : BELPHEGOR, VADER et BEWITCHED ! C'est la deuxieme fois que je vois Belphegor et la encore la claque mais toujours avec cette petite reserve, leur son est vraiment chaotique sur scene et il faut vraiment connaitre le groupe pour rentrer dans le trip. Vader est la encore un autre moment que j'attendait du Fest, et la confirmation est la : VADER live c'est la GUERRE TOTALE, avec leur titres anciens mais aussi des plus recents qui tue comme "This is the War", excellent en Live et "God is Dead", bref Allehuia, Vader a remporter un vif succès. Bewitched arrive ensuite sur la scene, et la, c'est la classe, avec un des gars muni d'un chapeau de Cowboy qui faisait plus pense a Pantera. Par contre, dès que le son arrive dans nos oreilles, on sent la furie monter dans la foule ! Du putain de bon old School, qui retourne la tete et les cervicales ... l'occasion pour moi de faire la fiesta avec de vieux briscards, placardés de patchs et badges, la bière a la main ! Bon, ensuite vient le tour de DIE APOKALYPTISCHEN REITER, un son facon Ramstein en plus Metal, voire grind par moment. Je suis pas trop fan mais je suis pas trop fan mais je suis resté, étant accompagné d'une ravissante brunette allemande, Rankuene (Thankx for this good moments). Le gros de la soiree vient ensuite, et j'ai toujours pas fait de pose ! IMMOLATION rentre sur scene avec leur Death technique et la encore une tres bonne claque dans la face, ultra carré, par moment brutal, parfois plus calme. mais on sentait que les gens se preservaient un peu pour ce qui allait arriver, le Trash Allemand, KREATOR ! Après une petite attente d'installation, Son, Video, Decor etc le groupe arrive enfin sur une intro qui présage du bordel général que ca va etre dans l'assistance ! Et c'est parti, sur les premiers titres, le public hurle et scande les paroles, ca secoue du cheveu dans tout les sens et on reconnait bien la supremacie du groupe sur la scene Allemande avec Destruction aussi ! Arghhh, je me souvient que ce soir la, à part mes godasses totalement detruites, mes chaussettes trempees et sales, j'ai pris le plus gros mal de pieds de ma vie, tellement que j'ai dû m'asseoir une demi-heure avant de prendre le chemin de la voiture, perdue dans le camping du festival.

Le Samedi arrive enfin et je me demande si on ne risque pas de s'embourber avec la voiture en rentrant dans le fest tellement la terre est détrempée ! Heureusement, on s'est garer sur la route longeant le fest donc , no soucy . La journée la aussi commence avec du son qui tache grave avec INTERMENT et leur gros brutal Death, pour se mettre en forme. Vient le tour de LENG'TCHE, avec un tres bon grind tinté de sonorités plus hardcore, mais ca tape bien quand meme, malgres le départ de Sven à la batterie, qui a été remplacé par un petit jeune bien éfficace. Bon, ensuite vient Black Dhalia Murder ... Je me suis posé pour prendre un café tout en écoutant quand meme, meme si je suis pas un grand fan du truc. Normal, j'attendait aussi la grosse claque suivante : HAEMORRHAGE. Le groupe venant d'espagne fut pour moi la grosse tuerie du Festival, un pur moment de grindcore bien Gore avec une mise en scène de Lugubrious toujours aussi énorme, avec machouillage de bras coupe, cerveaux en bocal, simulation d'evisceration etc ... je peux vous dire que la foule fut unanime, et que ca demenagait avec des morceaux aussi bien ancien de Morgue Sweet Home que du recent comme Apology for Pathology . Le final est aussi tres bien reussi avec une foule acclamante et repondant au groupe : I AM A PATHOLOGIST ! Bon, Melechesh et Equilibrium, la aussi, j'ai pas vu, il faut savoir se gérer pour eviter l'asphyxiation: une bonne bouffee de seances dédicaces avec Haemorrhage, Leng 'Tche, Cliteater et Bewitched ( merci à eux) pour retrouver la fougue. Enfin, j'ai pu voir le set de GRAVE ! mon dieu que c'est bonnard, du bon Death tout ce qu'il y a de plus bon, avec un chant toujours aussi excellent. Le son est aussi enorme, mais l'ambiance est plus lourde, moins festive que sur les Espagnols Furieux... ambiance de Mort Metal oblige ! Une armee de zombies déambulant dans la boue et dans le crade. Gros contraste ensuite avec Korpiklaani, nettement plus joyeux et folklorique ! J'ai pas regarder, ne voulant pas faire retomber cet esprit morbide et destroy, a conserver pour le trio de la soiree : ASPHYX, GORGOROTH, MALEVOLENT CREATION. Apres avoir bouffé quelques frites avec de la binouze du fest ( on m'a pris pour un belge, mdr ) , c'est reparti pour ce qui allait etre le marathon final ... Je garde un tres bon souvenir du set d'Asphyx autant pour la musique vraiment enorme que pour l'ambiance sympathique. J'etait avec Joost et son collègue de Cliteater durant ce show, on a bien deconné et fait la fête ( merci pour la binouze, gars ). ARGHHHHH, le seul groupe de black potable du Fest arrive enfin, avec flammes a l'appui et une presence scénique Evil : Gorgoroth ! Une ambiance comme ca, ca fait du bien et ca change un peu ! L'occasion pour moi de trainer avec les blackos de devant, et de me casser la voie en criant : HAILLLL GORGOROTHHHHHHH ! Non, franchement, le groupe sur scène est vraiment énorme et les titres joués tous aussi bons les un que les autres (me demander pas lesquels, j'etais deja bien attaqué du bulbe ). Pour cloturer donc, MALEVOLENT CREATION et leur death diablement ravageur, tant pour les oreilles que pour le public ! Dernier groupe du fest oblige, la folie furieuse s'empare des gens, et moi au milieu de cela, pareil, bourré et abasourdi par cette violence sonore :D. Les morceaux de "Doomsday X", que je ne connaissait pas en arrivant sont vraiment tres bien, j'imagine sur CD ce que ca doit donner ! Voila donc pour ce tres bon Fest, j'en garde de supers souvenirs comme vous pouvez le voir, meme s'ils sont un peu embues par la binouze et la clope ( vous dit pas le mal de gorge )... Allez, si vous avez l'occaz, montez y un jour .

Party San Website

Trashercorpse