CONCERT VISCERAL SOUND - 23/02/08 - au Dollar - Toulouse

Et bien d'entrée, on a appris en arrivant sur Toulouse vers 19h00 qu' un problème de Sono avait eu lieu. Heureusement, étant plein de ressources et de contacts, Visceral Sound à finalement put se procurer de quoi organiser correctement la soirée, avec l'aide des groupes présents, solidaires, prêts a se bouger pour que ca se passe bien. Et ce fut le cas, avec le premier groupe Festering Spawn qui, sans sommations, a envoyer la purée ! Les anciens "Morguith", nouvellement renommés, retrouvent encore plus d'energie et, malgrès le manque d'expérience de la scène et quelques petits soucis de coordination, nous envoit un très bon set bien brutal, avec un chanteur toujours aussi excellent dans son style ! Viens le tour d'Evilness et de leur Death Intense. Je les connaissais surtout via la démo "Intensity" et via un concert au Caves de la Notté durant lequel j'avais pas trop été marqué. Et bien, les choses ont pas mal changées de leur côté, je trouve : un pur son de Death mélangé à un bon côté Thrash, voire Hardcore, avec des bons riffs mélodiques ! Bref, un très bon compromis, qui permet une bonne variété scénique et qui tient en haleine : je me suis bien régalé en clair !

Revoici maintenant, Lyndwurm Orphans et leur Black Mélodique. C'est la troisième fois qu'ils jouent pour la visceral sound et je dois avouer que je suis pas trop rester devant, trop occupé à descendre mon Rhum avec Eva (oui , je sais , c'est pas bien, j'etais pas au front :D). Mais au vue de ce que j'ai pu entendre, le groupe n'etait pas au mieux de sa forme ce soir là, malgrès un set tout à fait convenable. Bien, voici maintenant ce que j'attendais : Thrashnasty avec leur nouveau line-up, puisque Yann n'est plus au chant. Et c'est le bassiste Yannick qui s'y colle. Ce fut là encore un moment Live bien intense, le groupe ne lache rien et Yannick s'en sort comme un poisson dans l'eau en tant que bassiste / chanteur, ayant déjà l'habitude de ce genre d'exercice. Le seul hic, c'est qu'il aime tellement ca qu'il est resté accrocher pendant un court instant au micro avec ses longs cheveux, le bougre ! Mais dans l'ensemble, on a bien transpiré sur leur musique avec un son qui avoinait bien. Thrashnasty à encore de beaux jours devant lui, croyez moi :D


Photos par Dave
Trashercorpse